Marche N°1

Sur la route du Bas Rucé à Saint Georges de Gréhaigne en longeant la rivière du Couesnon pour finir dans le marais de Sougeal.

Durée : 5 jours

Au fil de l’eau sur la rivière du Couesnon

 

Nous avons symboliquement choisi le Couesnon, frontière naturelle entre la Bretagne et la Normandie.

La rivière traverse des zones d’exception comme le marais de Sougeal, réserve naturelle régionale.

La marche le long de la rivière et dans les marais nous permettra de commencer le carnet de voyage en récoltant sur place divers matériaux (plantes, terre, plumes ...), en réalisant des photographies, des prises de son et des esquisses (fusain, peinture acrylique) au gré des rencontres humaines, animales, végétales.
Photographier et peindre les arbres comme on regarde des nuages : écouter le bruissement du vent dans les feuilles, observer le mouvement des branches et saisir des formes humaines qui nous renvoient à notre condition.

Exemple de peinture de paysage, Guillaume Friocourt, Maroc 2022 Huile sur toile, 130X97cm

Exemple de peinture de paysage, Guillaume Friocourt, Maroc 2022 Huile sur toile, 130X97cm

Marche N°2

Sur la route de Saint Georges de Gréhaigne à la Forêt du Mesnil

Durée : 5 jours

Cette forêt, située sur la commune de Mesnil Roc’h Tressé, accueille des arbres d’exception, un plan d’eau (étang de Mireloup), un site mégalithique (la Roche aux fées, un ancien four à charbonnier et des carrières de granit bleu.

Le lieu est riche en histoires et légendes et c’est pour cette raison que nous avons choisi d’y faire étape.

Caractéristique du lieu : nature omniprésente et traces de présence humaine. C’est cette idée que nous chercherons à illustrer par le recueil d’empreintes (végétaux, animaux, pierres) et en utilisant différentes techniques (photographie, dessins, moulages et réalisation de plâtres ou de sculptures en étain).

Empreintes de pas et de roue de tracteur dans la forêt du Mesnil

Empreintes de pas et de roue de tracteur dans la forêt du Mesnil

Recueil d’empreintes : sculptures en étain et photographie

Recueil d’empreintes : sculptures en étain et photographie

Marche N°3

Sur la route de la Forêt du Mesnil aux Landes de la Poterie Les landes de la Poterie, situées près de la commune de Lamballe, sont un espace naturel sensible.

L’objectif de cette résidence est de recueillir des traces de cette nature menacée par la technique du cyanotype (procedé photographique monochrome basé sur l’impression d’un objet sur un support photosensible impresionné par la lumière naturelle).  

Cette discipline est maitrisée par les deux artistes et fait le lien entre la photographie et le dessin. elle permettra en outre de traduire par la forme et le procédé la fragilité de cet espace naturel.

Durée : 5 jours



Exemples d’empreintes au cyanotype

Exemples d’empreintes au cyanotype

Marche N°4

Sur la route des landes de la poterie au site de Quelfénec en passant par les gorges de Toul Goulic

Durée : 11 jours

Forêt de Toul Goulic 

Cette forêt abrite dans ses sous-bois des places à charbon, situées autour de gorges où habitaient des charbonniers avec leurs familles. Les places à charbon, ou charbonnières, étaient des lieux de fabrication du charbon de bois utilisé dans les forges installées à proximité.

Cette étape de notre marche sera l’occasion de nous emparer du thème du charbon de bois et des charbonniers, et de restituer ainsi une pratique aujourd’hui disparue. Matériau pour le dessin et la peinture, le charbon sera utilisé pour des ébauches, tandis que la photographie et la vidéo permettront, par des mises en scènes, de faire revivre cette ancienne pratique.

Photo : Pascal Glais

Photo : Pascal Glais

Exemple d'utilisation du charbon sur un toile par Guillaume Friocourt (exposition Saint-Malo 2021)

Exemple d'utilisation du charbon sur un toile par Guillaume Friocourt (exposition Saint-Malo 2021)

Marche N°5

Sur la route du site de Quelfénec à Saint Aignan en passant par la forêt de Quénécan

Chemin de randonnée au départ des Forges des Salles qui longe la rive sud du lac de Guerlédan jusqu’au barrage.


Nous irons à la rencontre de cette forêt mystérieuse où il est possible de trouver, aux détours des chemins, l'Ankou, des Korrigans ou Konomor, le Barbe Bleue breton... Par l’image (photographie, empreintes à l’encre et au fusain, peinture), nous chercherons à « dénicher » ces esprits de la forêt si présents dans la mythologie celte et faire ressurgir ces figures autour des légendes du lac de Guerlédan.

Durée : 5 jours

Menhir de Kerzerho 2021

Menhir de Kerzerho 2021

Empreinte à l’encre et au fusain réalisée sur un vieux chêne 2022

Empreinte à l’encre et au fusain réalisée sur un vieux chêne 2022