Résidence N°1 : Bas Rucé à Vieux Viel

Création par les deux artistes d’une œuvre inspirée des lieux : à la croisée de la mémoire historique et des mémoires familiales.

Objectif : tisser un lien entre les deux lieux, points de départ et d’arrivée. Durée : 8 jours.

Guillaume Friocourt

Moulages de branches d’érables du jardin et réalisation d’une structure en étain. Ces érables proviennent de la pépinière de Kerfandol à Ploërdut (famille de Guillaume Friocourt) et ont été plantés en mémoire du père et de la mère de Denis Bourges.

Scultures en étein, Guillaume Friocourt, 2022

Scultures en étein, Guillaume Friocourt, 2022

Erable du japon planté à Rucé à la mémoire de Claude Bourges Image de Denis Bourges

Erable du japon planté à Rucé à la mémoire de Claude Bourges Image de Denis Bourges

Denis Bourges 

Travail photographique sur les objets « peuplant » la maison de Rucé et évoquant son histoire : vaiselle ancienne, meubles, vêtements d’époque, souvenirs de voyages ...

A la fin du périple, Denis reprendra ce même thème dans le manoir de Barac’h, pour saisir les points communs et  les différences des objets habitant les deux lieux.

Statue du Lapin réalisée par un cousin de la famille Bourges ( 1970 )

Statue du Lapin réalisée par un cousin de la famille Bourges ( 1970 )

Bouteilles en terre cuite fabriquées par les potiers de la region (1960)

Bouteilles en terre cuite fabriquées par les potiers de la region (1960)

Guillaume Friocourt et Denis Bourges

Travail en commun sur le thème des photos de famille.

Recherche et sélection de photos des familles Bourges et Friocourt, à Rucé et à Barac’h, 
de façon à reconstituer des lignes de vie. Les deux artistes enrichiront cette sélection en 
invitant les personnes rencontrées « par les chemins » à puiser dans leurs propres archives 
familiales et à partager leur conception de la photo de famille.

Ce thème sera donc un fil conducteur de la marche qui reliera les deux maisons et les deux 
histoires familiales

La restitution pourra prendre la forme d’un pêle-mêle ou d’une exposition thématique.

Famille Bourges

Famille Bourges

Famille Friocourt

Famille Friocourt

Résidence N°2 : Manoir de Barac’h à Ploërdut

Création par les deux artistes d’une œuvre inspirée des lieux.

Durée : 8 jours

Guillaume Friocourt

A Barac’h : réalisation d’une œuvre sur une nappe de lin fabriquée à Rucé. Empreinte de feuilles de gunnéras, plante préhistorique qui a été plantée, au bord de l’étang, par le grand père de Guillaume dans les années 1930. 

Empreintes de feuilles de gunnera sur une toile de lin

Empreintes de feuilles de gunnera sur une toile de lin

Plant de Gunnera, étang de Barac’h

Plant de Gunnera, étang de Barac’h

Denis Bourges

Au terme de ce parcours, il s’agira de mettre en regard, une dernière fois, les traits caractéristiques des deux maisons: leurs points communs et leurs différences culturelles, sociales et politiques. De même que Guillaume était intervenu à Rucé en y plantant des arbres, Denis Bourges interviendra à Barac’h pour y libérer la richesse de son histoire.

Il s’emparera de differents objets présents dans le manoir : vaiselle ancienne, meubles, vêtements d’époque, souvenirs de voyages, poterie de Chine, armes et masques africains...

Il les mettra en scène en extérieur (dans les champs et les forêts avoisiantes) de façon à les détourner de leur usage d’origine mais aussi à les délivrer de leur statut d’objets de décoration domestique. Il leur donnera ainsi une autre vie, enrichie par un métissage avec l’environnement breton. D’une certaine façon, ces objets prendront la clef des champs. 

Grenier du manoir de Barac’h

Grenier du manoir de Barac’h

Objets du manoir de Barac’h photographiés par Guillaume Friocourt

Objets du manoir de Barac’h photographiés par Guillaume Friocourt